Mai 2015

  • Une Capverdienne brigue la présidence de la BAD

    Une Capverdienne brigue la présidence de la BAD

    28.05.2015

    Le continent africain a des «indicateurs économiques et sociaux supérieurs à l'Inde en termes de performance économique mondiale», a déclaré le chef de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), Carlos Lopes.

    Compte tenu de cette perspective de croissance économique accélérée, la Banque africaine de développement (BAD) se tiendra jeudi, à Abidjan, l'élection du nouveau président de la plus grande institution financière sur le continent.

    Huit candidats sont en lice pour succéder Kaberuka, à savoir: Adesina Akinwimi, actuel ministre de l'Agriculture du Nigeria, Sufian Ahmed (Ethiopie), Jaloul Ayed (Tunisie), Bedoumra Kordjé (Tchad), Duarte (Cap-Vert), Samura Kamara (Sierra Leone), Thomas Sakala (Zimbabwe) et Sibide Boubocar Birama (Mali).

    L'actuelle ministre capverdienne des Finances et de la Planification Cristina Duarte, qui est la première femme à briguer le plus haut poste de la BAD, a déclaré que l'institution bancaire pourrait assurer des conseils à des gouvernements.

    La "BAD peut fournir un conseil de haut niveau aux gouvernements africains", a souligné la dirigeante capverdienne.

    Cristina Duarte sera confrontée à l'actuel ministre de l'Agriculture du Nigeria Adesina Akinwimi, car il est considéré par les analystes comme étant préféré parce qu'il connaît les couloirs des décideurs africains.

    Selon des sources proches, la ministre capverdienne des Finances et de la Planification a aussi un bon soutien et est considérée comme une forte candidate.

    Pendant cinq jours, plus de deux mille personnes, dont des chefs d'Etat, des gouverneurs de banques centrales, des agents économiques et des experts dans la région économique prendront part dans la capitale ivoirienne à cette rencontre de la BAD.

    Il y a lieu de rappeler que, la BAD regroupe actuellement 78 Etats membres parmi lesquels 53 pays africains et 25 européens, américains et asiatiques.

    Assauts et fraudes dans les banques qualifiés de menace pour le système économique et financier du pays.

    Le délégué de la région sud de la Banque Nationale d'Angola (BNA), Joaquim Neto a déclaré récemment, dans la province de Huila, que les fraudes et les assauts dans les banques commerciales étaient une menace constante pour le système économique et financier de l'Angola.

    «Ils sont plus fréquents dans la région, d'où la nécessité de prendre des mesures appropriés pour faire face à ce phénomène qui menace le système économique et financier», a-t-il souligné.

    Le responsable a tenu ces propos à l'ouverture de la réunion entre les membres de la Police d’inspection d’activités économiques et les chefs des banques commerciales de la région sud, qui rassemble les provinces de Huila, Namibe, Cunene et Cuando Cubango.

    Ce dirigeant a également déclaré que 80 pour cent des vols et la fraude enregistrés dans les institutions bancaires sont influencés et connaissent la participation des fonctionnaires de ces banques respectives.

    La réunion, tenue sous le haut patronage de la Banque Nationale d'Angola (BNA), a abordé, entres autres, la question des plaintes de clients au sujet de la nécessité d'augmenter les taux de change et le risque de fermeture de bureau de change suite au manque de devises étrangères.

    Les indicateurs économiques mettent en relief la supériorité de l’Afrique face à l’Inde.

    Le continent africain a des "indicateurs économiques et sociaux plus élevés que l'Inde en termes de performance économique mondiale", a récemment déclaré à la Lusa le responsable de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA-ONU).

    "Le PIB de l'Afrique a doublé en 12 ans, c’est un fait inédit, et avec un milliard d'habitants, ainsi que des indicateurs sociaux et économiques supérieurs, l’Afrique est mieux que l'Inde", a déclaré Carlos Lopes.

    Selon le Secrétaire exécutif de la CEA, la croissance de l'Afrique "a suscité beaucoup d'intérêt des investisseurs étrangers", transformant le continent à "une destination recherchée en 2015.

    Dans ce cadre, a-t-il révélé, l’Afrique bénéficiera de 64 milliards de dollars d'investissements directs étrangers, un montant égal celui de la Chine.


Une Capverdienne brigue la présidence de la BAD

28.05.2015

Une Capverdienne brigue la présidence de la BAD

Le continent africain a des «indicateurs économiques et sociaux supérieurs à l'Inde en termes de performance économique ...

L'Angola a été le deuxième bénéficiaire d’investissement étranger direct en Afrique en 2014

28.05.2015

L'Angola a été le deuxième bénéficiaire d’investissement étranger direct en Afrique en 2014

L'Angola a été, après l'Egypte, le euxième plus important bénéficiaire d'investissement étranger direct (IED) en Afrique...

Les indicateurs économiques mettent en relief la supériorité de l’Afrique face à l’Inde

28.05.2015

Les indicateurs économiques mettent en relief la supériorité de l’Afrique face à l’Inde

Le continent africain a des "indicateurs économiques et sociaux plus élevés que l'Inde en termes de performance économi...

Émission de pièces métalliques contribue à la réduction des coûts

26.05.2015

Émission de pièces métalliques contribue à la réduction des coûts

L'émission de la monnaie métallique de 50 et 100 kwanzas permet de sauvegarder 60 pour cent des coûts des billets, a réc...

Le manque de devises continue d'entraver l'activité des entreprises en Angola

20.05.2015

Le manque de devises continue d'entraver l'activité des entreprises en Angola

De nombreuses industries en Angola ont réduit leurs activités par manque d'accès à des matières premières importées suit...

Les célébrités saluent la réalisation du concours

15.05.2015

Les célébrités saluent la réalisation du concours "construire sur le sable" de la BPC

Les artistes angolais ont récemment salué, à Luanda, la réalisation de la 5ème édition du concours «construire sur le sa...

13.05.2015

Sixième édition du concours construire sur sable avec un nouveau visage en 2016

La Banque d'Epargne et de Crédit (BPC) va introduire de nouvelles disciplines à partir de la sixième édition du concours...

BPC remet des prix aux vainqueurs de la 5ème édition du concours construire sur le sable

13.05.2015

BPC remet des prix aux vainqueurs de la 5ème édition du concours construire sur le sable

La Banque d'Epargne et de Crédit (BPC), dans le cadre de sa politique de responsabilité sociale, a récemment remis, à Lu...

Concours

08.05.2015

Concours "Construisons sur le sable" à Cabinda

La province de Cabinda, située au nord de l'Angola, a accueilli dimanche dernier, la cinquième édition du concours "Cons...

06.05.2015

Des habitants de Luacano en faveur de la construction d’une agence de la BPC

Les habitants de la municipalité de Luacano, située à 217 Km à l’est de Luena, capitale provinciale de Moxico, ont solli...

Exposition-Stand  de la BPC attire les visiteurs

04.05.2015

Exposition-Stand de la BPC attire les visiteurs

Des questions sur les investissements dans les infrastructures urbaines ont été débattues récemment, à Luanda, lors du d...

Talatona abrite le Forum sur l'investissement des infrastructures

04.05.2015

Talatona abrite le Forum sur l'investissement des infrastructures

Selon l'ONU (Organisation des Nations Unies), il est estimé que "jusqu’en 2030, certaines villes vont croître de 50% et ...

04.05.2015

Talatona abrite le Forum sur l'investissement des infrastructures

Selon l'ONU (Organisation des Nations Unies), il est estimé que "jusqu’en 2030, certaines villes vont croître de 50% et ...